Incarnation de la folie décadente, puissance abstraite aux envies meurtrières. Car la ville est tout et que tout est la ville. Venez découvrir une nouvelle forme de déicité malsaine et écrasante.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ned Spence, au rapport !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ned Spence



Messages : 4
Date d'inscription : 30/09/2012

MessageSujet: Ned Spence, au rapport !   Ven 5 Oct - 18:48

NED SPENCE



    Nom & prénom : Ned Spence

    Âge, poids, taille & profession :
    54 ANS, 80 KILOS, 1 MÈTRE 78 CENTIMÈTRE, EX-SOLDAT, AMÉRICAIN PUR SOUCHE..

    Physique :
    Ned ? Il est en pleine force de l’âge, et il le sera toute sa vie, tant qu’il y aura des gamins et des Viet’ pour l’emmerder. En tant qu’ancien soldat, c’est un homme relativement musclé, même si les premières rides ont déjà fait surface, Ned se refuse à voir le temps l’user à petit feu. C’pas ses cheveux grisonnants qui vont lui dicter ce qu’il doit faire ou ne pas faire. On sent que c’pas un mec qu’il faut faire chier, et ses multiples blessures de guerres, ainsi qu’un vieux tatouage, et un regard de Bad ass sont la pour le rappeler (bien souvent accompagnés de son shotgun, qui s’occupe du reste en terme de dissuasion). Ned est un militaire de carrière dans l’âme, mais aussi sur lui : Habits sombres et résistants, Cheveux et barbes courts, de manière générale, et sa cicatrice sur l’arcade qu’il se trimballe depuis maintenant une trentaine d’années.

    Mental :
    « Hé p’tit con touche pas à ça, c’pas pour les nanas c’truc là ! J’suis sur que tu sais même pas c’que c’est, et bah j’vais te le dire ce que c’est un pompe Winchester M97, ouaip, un pur, un vrai comme on en fait plus d’nos jours. Tu sais combien j’ai buté de jaunes avec cette p’tite merveille ? Soixante-sept, ouaip, t’as bien entendu, j’ai buté soixante sept de ces enfoirés d’merde avec ce gun, et j’peux te dire qu’ils demandaient pas leur reste ces chiens, une fois la salve partie. Ah c’tait le bon temps, quand on pouvait encore voir qui avait des couilles ou non, là au moins y avait de l’adrénaline, laisse moi rire quand on dit que les courtiers prennent des risques… »

    Voilà les propos que notre protagoniste pourrait tenir, à quelques choses près. Ce vieux crouton est probablement l’une des personnes les plus aigries de tout le pays d’Oncle Sam. Ce réactionnaire fanatique n’aime pas. Oui il n’aime pas, il n’aime plus, pour lui, le vrai monde n’existe plus, et les states ne sont plus qu’un ramassis de pourris et d’immigrés. Ce névrosé conservatiste doit ses troubles psychologiques principalement à la guerre qu’il n a eu d’autre choix que de faire, et au conditionnement des soldats américains durant cette période. Cela à donné naissance à un être bougon, têtu, constamment insatisfait, en quête perpétuelle de quelque chose sur quoi râler et défouler cette amertume infinie et immuable.

    Souvenirs :
    - Bande de larves insignifiantes, tas de viande ! Encore deux jours comme ça, et on aura perdu la moitié des effectifs, c’est ça que vous voulez ? Mourir comme des chiens, par des chiens ? J’vous promets que si vous mourrez pas sous les coups, c’est à grands coups pied dans vos p’tits culs de femmes, vous êtes aussi utiles que des appendices dans un frigo. Alors vous allez m’faire le plaisir de buter ces saloperies de Viets, et que ça flingue, bande de trous d’culs.

    Cette voix si agréable et fluette, c’tait celle de notre adjudant-chef : un dur, un vrai. Il aurait bouffé ses couilles pour pouvoir les vomir sur les jaunes tellement il les détestait. Je dois bien l’avouer, même en faisant tout pour parvenir à son niveau, j’y suis jamais arrivé, et pourtant, dieu sait que j’aimai ça, buter tous ces cons ! Raaah c’tait l’bon temps tiens, et j’peux vous dire que ça filait dans les rangs des que l’chef s’y introduis ait. Un type avait essayé de monter son buisness en vendant des clopes au noir, et d’autres trucs plus ou moins recherchés, selon ses stocks. Mais un jour, il s’est fait prendre. « Blags ’» qu’on l’appelait, un savant mélange de « Black » et de « Fags ». Not’ chef l’a vu faire son commerce, et lui a fait avaler ses billets qu’il avait gagné. J’me souviens d’ça parce que ce jour-là tout notre régiment avait eu une clope, et celui qui tuerait le plus d’Asiat’ en une journée en avait un paquet entier, alors tout le monde braillait le nombre de victimes qu’il faisait sur l’champ de bataille, et au final, c’est moi qui les ai eu, j’avais tout donné pour impressionner l’adjudant. Il m’a donné l’paquet, et je l’ai balancé au milieu des autres, j’peux vous dire que c’tait comme quand on était au front, j’crois même que ces dingues se battaient encore mieux entre eux que contre l’ennemi. Cette guerre, j’m’en souviens comme si c’tait hier, et si fallait la r’faire, je serai le premier à me réinscrire.


    Particularités :
    Ned à toujours eu ce côté un peu rustre, un peu con même, mais depuis des derniers temps, son aigreur, son amertume ne fait que s’accroître au fil des semaines. L’agressivité vient même y mettre son grain de sel. En tant qu’ancien combattant, armé et entrainé, cela fait de Ned un mec assez dangereux – dangerosité renforcée par le caractère instable de ce personnage. Mieux vaut donc être prudent avec ce bonhomme qui a vite fait de se braquer sur certaines choses, sur lesquelles il n’estime pas la nécessité de débattre.

    Éveil :
    L’éveil est assez progressif pour le soldat, comme si l’ancien monde laissait place à la morosité réelle qu’est Kyooki, de la même façon que l’environnement d’après-guerre avait succédé cette dernière. L’éveil s’est donc manifesté par de petites incohérences, un soleil qui se couche étrangement tôt, divers objets qui changent de place ou de dimensions. Des gens qui se veulent de plus en plus étourdis, ce qui à le don d’énerver Ned’. En revanche ses connaissances dans le domaine restent encore modeste, bien q’il commence à cerner le gros du truc.

    Autre :
    Comme dit précédemment, notre individu essaie de se séparer le moins possible de son ancien fusil, auquel il tient beaucoup. Celui-ci est un Winchester M97, à canon court, chargeur six coups. Un bon truc pour l’époque, et Ned savait apprécier les bonnes choses, surtout à ce niveau. Cependant, par soucis de discrétion, il se devait de le poser parfois lorsqu’il sortait dans des lieux fréquentés. Mais dès la nuit tombée, il ne pouvait s’empêcher de vouloir le prendre avec lui s’il traînait le soir dans des quartiers peu sûrs, relativement nombreux à Kyooki, ville à fort taux de criminalité.

    Spoiler:
     

    Ned possède également un revolver Smith & Wesson à 6 coups également, de calibre 0.38, qu’il avait récupéré à l’un de ses collègues, mort au combat, d’après ses souvenirs. Composé d’un chargeur six coups à barillet, et d’une crosse en bois. Le vieil homme le porte toujours sur lui, ou presque, dans l’une des poches de sa veste (ce qui explique le fait qu’il ne se dévêtit que rarement). Ned ne s’est jamais attiré d’emmerdes parce qu’il était armé, mais il est possible que cela se produise, et l’homme est prêt à en payer le prix.

    Spoiler:
     

    Ned connait donc relativement bien les armes, et continue de s’y intéresser, en revanche, s’il sait se servir d’un flingue, ses compétences ont bien baissé tout de même, par rapport à ce dont il était capable quand il était soldat. Enfin, de par son expérience, notre protagoniste connaît les bases de la survie, les premiers soins, et quelques astuces que l’on peut apprendre à l’armée. Toutefois, tous ces trucs commencent à dater, il est donc difficile pour lui de se souvenir exactement de tout ce qu’on lui a appris, aussi bon élève soit-il.



    _________________

    Histoire :


    _________________


    Un petit mot du joueur ? :
Bon, voilà. Un perso qui, je l’espère se révèlera intéressant pour moi comme pour vous au fil des RP. Si toutefois vous trouvez que je lui ai mis trop « d’avantages » par rapport aux autres, par rapport à sa connaissance du terrain, ou sur le plan de l’armement, n’hésitez pas à me le faire savoir, je ferai tout pour corriger ce qui ne va pas. Oh, et encore une chose : Ce perso ne me reflète pas, bien sûr, of course, Natürlich. Je ne possède pas du tout ce tempérament selon moi, du moins je l’espère, en particulier au niveau des pensées extrême de Ned’, mais je pense que celui-ci peut tout de même s’avérer sympa à jouer, « rôlistiquement » parlant =).
Je remercie les artistes pour leurs créations, j’aime beaucoup, pour ma part =).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord milk
Admin
avatar

Messages : 364
Date d'inscription : 02/05/2010

MessageSujet: Re: Ned Spence, au rapport !   Ven 5 Oct - 19:07

Wah c'te tête de rebelle... ! J'essaye de voir ça dans la soirée.

_________________
PNJs à votre service : Kyooki / Les Anciens / Lyse Stine / David Marxen / Jane Rosenberg / Denwa' / Anicia Helner / L'étranger

Personnages normaux : Jason Vallini
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kyooki.forumsactifs.net
Lord milk
Admin
avatar

Messages : 364
Date d'inscription : 02/05/2010

MessageSujet: Re: Ned Spence, au rapport !   Ven 5 Oct - 20:00

Faudra que tu te relises un coup quand même, parce qu'il y a pas mal de fautes d'inattention et de phrases assez mal tournées par rapport à ce que tu fais d'habitude. On fait ça ensemble si tu veux.

Sinon, je n'ai rien de particulier à reprocher à ta fiche, si ce n'est que tu n'avais pas besoin, je pense, de préciser que c'était ton personnage et ton personnage seulement qui aimait flinguer des Viet', on avait comprit. d:

Après, l'ex soldat américain complétement aigri, c'est un peu cliché, mais il est vrai que la guerre du Vietnam a été une période très importante pour les États-Unis donc c'est bien d'en parler. Puis les clichés sont là pour une raison, l'important c'est de pas s'y cantonner et de savoir les dépasser, et pour ça j'te fais confiance. :)

Validé donc.

_________________
PNJs à votre service : Kyooki / Les Anciens / Lyse Stine / David Marxen / Jane Rosenberg / Denwa' / Anicia Helner / L'étranger

Personnages normaux : Jason Vallini
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kyooki.forumsactifs.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ned Spence, au rapport !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ned Spence, au rapport !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» aucun rapport j'avoue mais j'aime les pipes
» Ki manti sa -a ???- Rapport de Freedom House /sujet fusionne
» rapport de bataille apocalypse
» Rapport sur les abus de droits humains en 2004-2006

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kyooki : La Ville-Mère :: Au commencement (1/3) :: Présentations :: Compte "Eveillés"-
Sauter vers: