Incarnation de la folie décadente, puissance abstraite aux envies meurtrières. Car la ville est tout et que tout est la ville. Venez découvrir une nouvelle forme de déicité malsaine et écrasante.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Jaden Johnson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jaden Johnson

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 20/09/2012

MessageSujet: Jaden Johnson   Ven 21 Sep - 7:46

Jaden Johnson



    NOM & Prénom : JOHNSON Jaden

    Âge, poids, taille & profession :
    22 ANS, 58 KILOS, 1 MÈTRE 70 CENTIMÈTRE, Mendiant, Texas.

    Physique :
    Pour un métis Jaden, ne semble ni particulièrement grand, ni très musclé. Il mesure à peine 1m70 et ne pèse pas plus de 58 kilos. Cependant, il se porte physiquement bien. Malgré son amorphisme constant et ses épaules recroquevillées sur elles-mêmes, il est tout à fait capable de se stimuler lors de courses poursuites ou d’efforts physiques conséquents. Lors de son enfance, les gens disaient qu’il avait les cheveux de sa mère et les yeux de son père. Sa mère étant une noire aux cheveux crépus : ce qu’étaient ceux de Jaden avant qu’il ne finisse à la rue et que ceux-ci ne se transforment en dreadlocks. Ses iris sont bleus, d’un bleu cristallin et ne semblent pas faire tâche avec sa couleur de peau qui reste assez claire malgré le métissage, cependant ses pupilles sont souvent dilatées et son globe oculaire est constamment recouvert de rouge.

    Mental :
    Jaden est quelqu’un d’assez pacifiste. C’est directement lié à son bagage. Il aime écouter les gens, essayer de les comprendre, il est constamment à l’affut de la moindre conversation, et réfléchit bien plus qu’il voudrait ne le faire paraitre. Il à une forte curiosité qu’il explicite au minimum.
    Il est légèrement timide, il peut avoir un peu de mal à communiquer s’il n’en a pas un besoin concret ou un intérêt. Mais dès qu’il commence à s’accoutumer avec certaines personnes, dès qu’il les a un minimum écoutées, analysées et peut être même comprises, il ira alors facilement vers l’échange, voir même la monopolisation de parole si les circonstances l’en invite.
    Il ne craint pas les regards des gens, même les plus méprisants et dédaigneux, il a appris à les accepter avec le temps. Il ne craint pas non plus la violence de certains mots. Il encaisse très bien les discriminations et accusations, mais peu toutefois, dans certaines circonstances, « sortir de ses gonds ».

    Souvenirs :
    Jaden est né dans une petite ville du Texas. Il est le mélange hybride d’un libéral américain et d’une émigrée du Burkina Faso.
    Son père avait pour unique objectif d’être un « winner », de réussir dans la finance… et ce, par le biais d’un travail intense accompagné de nombreux déplacements. Son optimisme libéral ne lui permit cependant pas d’élever sa famille dans le luxe et l’abondance. Il arrivait à peine à les nourrir et à finir de payer sa maison et sa voiture.
    Sa mère, elle, était musulmane. Etant mère au foyer, avec un mari totalement absent. Elle prit entièrement son fils unique à sa charge, lui transmettant dans l’autorité et l’amour, les valeurs spirituelles et culturelles de ses origines doyennes.
    Jaden eut de réels problèmes d’intégration. Au Texas, les discriminations raciales étaient courantes et un métis ne se fondait pas dans la foule, à cette époque. Du coup il essayait de s’effacer, d’être discret. Il ne s’imposait pas et suivait simplement ce qu’il pouvait et écoutait. Jaden ne développa ni haine, ni animosité envers les autres. Il se contentât d’essayer de les comprendre, de comprendre comment les hommes fonctionnaient, quelles étaient leurs réactions et quels étaient les objets qui pouvaient les occasionner. Et la peine, elle, il l’évacuait dans sa pratique religieuse et dans l’espoir d’une justice après la mort.
    Durant la seizième année du jeune homme, le père apporta un changement radical dans la vie de la petite famille. Lors d’un repas, celui-ci leur parla de ses affaires.
    « Par votre faute, mes affaires ne marchent pas. Les gens savent que je suis marié à une noire, et que mon fils à du sang Africain. Les gens me mettent des bâtons dans les roues, me tendent des pièges. Malgré tout le travail que je fournis, je me rends compte que je ne peux pas réussir, ici. J’ai fini de rembourser la maison, vendons là. Et partons dans le Nord. Là où vous aurez moins de problèmes, et où moi je pourrais réussir.»
    La mère et le fils n’allaient pas contester. Cela va de soi. Toute la famille était bien heureuse de se débarrasser du poids que chacun avait sur sa personne. Le voyage à travers les États-Unis dura. Le père disait qu’il avait des contacts sur une ville nommée Kyooki. La famille se rendit alors là-bas.

    Une fois à Kyooki, la famille s’installa dans un appartement moyennement grand près du centre de la ville. Le père devait être proche du centre pour ses affaires. Jaden alla dans une école américaine assez classique. Ou il eut bien moins de mal à se rapprocher des jeunes et se lier d’amitié que celles de sa ville natale. Il mit de côté son caractère distant et découvrit l’adolescence, l’amitié, et tout ce qui peut aller avec. Sa mère, très satisfaite, lui laissa un maximum profiter de sa nouvelle vie ce qu’elle regretta très profondément, quand elle apprit que son fils buvait et se droguait régulièrement.
    Elle commença par le battre très violement et lui fit la morale. Jaden s’en moquait, il était lassé de cette croyance, lassé de devoir rester distant, il avait enfin trouvé des amis, alors pourquoi se priver ? Il se rebella contre l’autorité maternelle, qui finit par le mettre dehors. Son père lui, ne réagit pas, ça ne semblait peu l’importer, l’ambiance de cette nouvelle vie semblait l’avoir rendu encore plus distant qu’auparavant. Jaden se retrouva seul, et du se démerder. Au début il logea chez son meilleur ami. Puis trouva des petits travaux, afin de se payer l’internat de son école et n’aller chez son ami que les week-ends. Mais, ça ne dura pas. A cause de la drogue, il fut aussi renvoyé... Son ami, ne pouvait plus tout prendre à sa charge. Rapidement, il se retrouva à la rue. Il mendia, pendant un certain temps. Il mendiait dans des quartiers assez aisés, ce qui lui fit avoir des problèmes avec les autorités locales, cependant, il parvenait à survivre, se nourrir et même à continuer la consommation de drogues. Et puis les autorités locales, il leurs échappait, il changeait constamment d’endroit, et était très mobile dans cette partie de la ville.


    Particularités :
    La particularité de Jaden, est qu’il est directement lié à ****. Dès le jour de son éveil, il eut très rapidement une sorte de manque, qu’il croyait psychologique, comme si il avait été en grande frustration de quelque chose, le genre de sensation qu’il ressentait que quand il été en manque de THC. Sauf que ce coup-ci, ça ne venait pas d’une abstinence de drogue et ça prit rapidement une autre forme. Une boule dans le ventre apparut, il ne parvenait à savoir si elle était psychologique ou physique, mais ce qu’il sut, c’est qu’elle le gêna et très rapidement…
    Lorsque Jaden est à une distance modérée d’**** La sensation est gênante, et légèrement localisée dans un espace du ventre du jeune adulte. La gêne ne se manifestait jamais dans l’intégralité de l’espace dans lequel elle subsiste. Il peut alors légèrement la cibler et s’apercevoir qu’elle est plus en arrière ou bien sur un coté de son espace.. Plus il se rapproche d’****, plus la gêne faiblit et se repend dans l’intégralité de l’espace jusqu’à s’anéantir totalement (ou presque).
    L’évolution de cette particularité sera simplement l’amplification de son effet. Plus le temps passera, plus la douleur augmentera proportionnellement à sa localisation dans le ventre. Ainsi plus la « boussole » sera précise mais moins Jaden pourra s’éloigner de sa « moitié » sans en subir les lourdes conséquences.


    Éveil :
    Lors d’une belle journée ensoleillée, Jaden mendiait comme à son habitude. Ce jour-là, il s’était placé sur un banc d’une belle place d’un quartier d’affaire… Il aimait bien mendier au près des gens aisés, il n’y avait aucune concurrence et ce « culot » était considéré par certains riches comme une sorte de jeu. Ces derniers testaient le jeune junkie qui n’hésitait pas à mettre son avant son intelligence et son niveau de culture bien plus élevé de celui d’une jeune de banlieue ou d’un mendiant moyen. Il arrivait même à leur faire croire qu’il était en réalité lui-même aisé, et qu’il faisait ça juste pour tester les réactions des gens... Les donneurs, alors très amusés par la situation pouvaient se montrer très généreux. Mais… Les choses n’étaient pas toujours aussi simples, et les gens pas toujours aussi réceptif. Il y avait des « clients » plus compliqués.
    Ce fut le cas de cette jeune femme orientale. Alors qu’elle marchait paisiblement, il tendit machinalement le creux de sa main grande ouverte, en sa direction. La jeune femme se tourna alors vers lui avec un air un peu narquois, et se moqua de lui. Lui faisant clairement comprendre qu’il n’obtiendrait rien d’elle. Cependant Jaden n’abandonna pas pour autant, il engagea alors la conversation, qui ne tourna pas forcément en son avantage, la jeune femme avait rapidement comprit qu’il utilisait cet argent pour se nourrir mais aussi pour se droguer, ce qui l’amena, à le mépriser et le prendre de haut, le traitant de parasite. Jaden ne se laissa pas impressionner et l’affronta, il savait qu’il pouvait obtenir quelque chose d’elle. D’autant plus que vu le prix de la drogue qu’il se paye, il lui restait très peu pour se nourrir et tout potentiel « donneur » était bon à prendre. Alors ils communiquèrent, elle joua avec lui, se rendant tout à fait compte qu’il serait près à beaucoup de choses pour un peu d’argent, ainsi, elle abusa de lui. Bien qu’il trouvât la situation assez agaçante, il mima l’indifférence afin de la lasser et l’inciter à lâcher son argent. La situation lui échappait et il n’aimait pas cela, et lorsqu’elle lui donna quelque chose, ce fut ni plus ni moins qu’un bout de pain qu’il mangea, malgré sa faim, sans le moindre contentement alors que la jeune femme s’éloignait. Jaden n’aimait pas cette femme, il aurait préféré de l’argent, s’estimant assez grand pour savoir ce qu’il doit se payer avec.
    Depuis cet affrontement, Jaden ressentit un changement, une sorte de frustration apparut, au début il pensait que ça venait de l’absence de contrôle sur la situation, qu’il gérait habituellement très bien, mais cette frustration grandit peu à peu au long de la journée et pris de plus en plus une forme physique. Comme une sorte de boule dans le ventre. Parallèlement à ce phénomène, la ville s’assombrissait, d’abord des voiles nuageux puis d’épais cumulus emplirent le ciel, la nuit tomba et le jeune homme s’endormit avec difficulté. Il passa une nuit laborieuse, parsemé de réveil, elle semblait être une éternité. Jaden s’efforçait de dormir encore et encore jusqu’au lever du jour. Mais ce dernier ne se leva pas. La boule dans le ventre devenait plus présente encore. Jaden commençait à paniquer. Il se leva, monta en haut d’un immeuble désaffecté et observa la ville.. Il fut forcé de constater qu’il y avait eu des changements. Cette vision lui glaça le sang. Il eut un comportement étrange, comportement qu’il n’avait pas eu depuis très longtemps : il pria en l’honneur de son Dieu, l’appelant à l’aide. Il resta plus d’une heure les deux genoux au sol, puis il se posa. Tentant de s’apaiser et retrouver des couleurs. Il fit le point, une sorte de bilan. Il se remémora les évènements : tout avait commencé avec cette jeune femme. Après il se sentit mal, puis la ville s’assombrit. Désormais, il faisait constamment nuit, et la « gène » dans son ventre semblait ne pas vouloir décroitre. Jaden commença à haïr cette fille. Il se demanda si elle ne l’avait pas drogué avec son pain, ça aurait été un comble.
    Après avoir longuement réfléchit, Jaden, se dit qu’il fallait qu’il se reprenne en main. Ce n’est pas une divinité en laquelle il n’avait pas cru pendant des mois qui allait lui venir en aide. Il partit alors en quête d’informations, voir même à la recherche de la fille qu’il jugeait responsable. Il parcourut la ville, essayant d’intérioriser un maximum les évènements paranormaux qu’il constata, mais ne parvint pas à retenir ses émotions lors qu’il aperçut ses premières synchronisations...


    Autre :
    Ensemble vide.

    _________________

    Histoire :
    Ensemble vide.

    _________________


    Un petit mot du joueur ? : Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord milk
Admin
avatar

Messages : 364
Date d'inscription : 02/05/2010

MessageSujet: Re: Jaden Johnson   Mer 26 Sep - 21:35

Bon ben on l'aura attendue celle là, mais ça aura valu le coup. J'aime bien ton approche du personnage. d:

Curieux de voir ce qui pourrait le faire "sortir de ses gongs". Sinon, mais c'est personnel, je trouve que tu abuses un peu des "...", en général c'est bien de les utiliser avec parcimonie parc que sinon ça perds son effet dramatique.

Sinon, petit détail, "Kyooki" c'est le nom que les éveillés donnent à la Ville, mais de l'extérieur, les Gaijins ne l'appellent pas comme ça. Ils pensent utiliser le nom de la Ville mais en fait laissent un blanc dans la conversation quand ils en parlent.

Voila voila, étant donné que c'est un problème mineur j'te valide et tu verras ça quand t'auras le temps. De toute manière t'attends la fiche de Fourmi pour jouer non ?

_________________
PNJs à votre service : Kyooki / Les Anciens / Lyse Stine / David Marxen / Jane Rosenberg / Denwa' / Anicia Helner / L'étranger

Personnages normaux : Jason Vallini
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kyooki.forumsactifs.net
Jaden Johnson

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 20/09/2012

MessageSujet: Re: Jaden Johnson   Mer 26 Sep - 21:39

Non. J'attends celle de Teik.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord milk
Admin
avatar

Messages : 364
Date d'inscription : 02/05/2010

MessageSujet: Re: Jaden Johnson   Mer 26 Sep - 22:02

Ok, il va pas tarder alors je pense.

_________________
PNJs à votre service : Kyooki / Les Anciens / Lyse Stine / David Marxen / Jane Rosenberg / Denwa' / Anicia Helner / L'étranger

Personnages normaux : Jason Vallini
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kyooki.forumsactifs.net
Teik

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 17/10/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Jaden Johnson   Sam 29 Sep - 13:38

Bah tu vois quand tu veux : p. Pas mal pas mal cette petite fiche. La mienne ne saurait tarder, sauf qu'il se passe le même bug que toi avec l'adresse électronique me semble-t-il, aucun mail de confirmation ne m'est parvenu, même dans la catégorie "spam", don je peux pas valider mon compte. Ce serait cool si tu pouvais m'le valider Milk, ça me permettrait de poster mon perso, et de botter le cul de cette "jeunesse insouciante" : p.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord milk
Admin
avatar

Messages : 364
Date d'inscription : 02/05/2010

MessageSujet: Re: Jaden Johnson   Dim 30 Sep - 18:51

Ah merde, je savais que de temps en temps le mail de validation avait quelques problèmes, mais il ne faudrait pas que ça commence à le faire à chaque ouverture de compte. Enfin j'te valide ça.

_________________
PNJs à votre service : Kyooki / Les Anciens / Lyse Stine / David Marxen / Jane Rosenberg / Denwa' / Anicia Helner / L'étranger

Personnages normaux : Jason Vallini
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kyooki.forumsactifs.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jaden Johnson   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jaden Johnson
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La fin d'un voyage (Ëarwen - Jaden Carr)
» Ham Jaden - Phone
» if i let myself care, all i'll feel is pain. ❞ (jaden) ✘
» (M) Jaden Smith ♥ The life is beautiful with you
» (f) dakota johnson - l'amoureuse - LIBRE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kyooki : La Ville-Mère :: Au commencement (1/3) :: Présentations :: Compte "Eveillés"-
Sauter vers: