Incarnation de la folie décadente, puissance abstraite aux envies meurtrières. Car la ville est tout et que tout est la ville. Venez découvrir une nouvelle forme de déicité malsaine et écrasante.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Milk et les séries

Aller en bas 
AuteurMessage
Lord milk
Admin
avatar

Messages : 365
Date d'inscription : 02/05/2010

MessageSujet: Milk et les séries   Mar 15 Mai - 0:10

Spartacus



Jeune Thrace dynamique, propre et très affectueux, cherche arène pour l’accueillir, merci de contacter le ludus de Batiatus.


Spartacus qu'est ce que c'est ? Spartacus c'est une série que l'on peut qualifier de péplum (Non ! Ne... Je vous en prie, restez !) et qui e déroule donc, comme tout bon péplum, en Italie. Cela doit se passer en -73 AC, dans la belle ville de Capoue, et on y suit les aventures de plusieurs gladiateurs dans l'honorable ludus de Batiatus.
Mais Spartacus c'est plus que ça... Spartacus c'est violent, Spartacus c'est des combats, du sang et des tripes. Spartacus c'est de la testostérone, de la virilité, et des vrais hommes qui se roulent dans la poussière afin de déterminer qui a la plus grosse. Spartacus c'est le bruit des épées qui s'entrechoquent et c'est les clameurs de la foule qui viennent élever les gladiateurs au rang de Dieu l'espace de quelques instants quand, couverts de sueur et de sang, ils achèvent leurs adversaires. Spartacus c'est la gloire, c'est les manigances et les coups bas. C'est les bizutages, les rivalités et les concours de qui pisse le plus loin.
Mais, et Spartacus dans tout ça ?
Ah oui, Spartacus c'est un jeune Thrace interprété par Andy Whitfield qui sera fait esclave et vendu comme gladiateur à Cnaeus Lentulus Batiatus, propriétaire d'un ludus qu'il dirige d'une main de fer et où il entraine ses gladiateurs. Afin de retrouver sa femme, et aussi parce qu'il a pas trop le choix parce que c'est un esclave et que sinon il meurt, Spartacus sera poussé à se battre dans l’arène et à faire de son mieux afin de satisfaire son nouveau maitre.


Un Gaulois au look irréprochable.

Spartacus se compose de trois saisons :

- "Spartacus ; Le sang des gladiateurs", qui retrace l'histoire de Spartacus au sein de la maison Batiatus.
- "Spartacus ; Les Dieux de l'arène", série de six épisodes qui se passe avant la saison 1 et l'apparition de Spartacus dans la série. Elle a été tournée car l'acteur principal, Andy Whitfield, était alité à cause d'un cancer et qu'on ne savait pas si il s'en remettrait.
- Et "Spartacus ; Vengeance", qui constitue la suite de l'épopée de Spartacus, interprété par Liam McIntyre suite au décès d'Andy Whitfield.

Les points forts de Spartacus

- En dehors du sang, qui est assez inesthétique et qui fait très peu naturel, les combats sont magnifiques et d'une violence rare. Les affrontements dans l’arène sont plus que prenants et on fini par se surprendre à ne faire qu'un avec la foule qui hurle sa joie face à de telles explosions meurtrières. Brrrrr... C'est beau.
- Un background extrêmement convaincant. Sans être un expert, on sent que chaque détail est travaillé et l'ambiance générale qui se dégage de la ville de Capoue est très agréable. La villa des Batiatus est également magnifique.
- Quoi qu'il se passe, on est toujours surprit. Impossible de déterminer à l'avance l'issue d'un combat, les intrigues politiques sont elles aussi d'une violence rare, et la fin de la première saison est tout simplement époustouflante !
- Y'a des gaulois partout.
- Esthétiquement, pour moi, c'est irréprochable, et les différents changement de plans permettent de suivre les combats avec beaucoup de dynamisme sans pour autant se contenter de le suggérer ni se fatiguer l’œil.
- Pas la moindre faute de goût dans le jeu d'acteur.


J'met mes moings où je veux, et c'est souvent dans la gueule.

Les points faibles de Spartacus

- Trop de sexe tue le sexe, et dans Spartacus, il y en a vraiment énormément. D'un côté cela contribue à l’atmosphère très crue de la série, et c'est agréable pour une fois de voir une série qui ne trouve pas un plan tarabiscoté dès qu'il y a un téton à l'écran juste parce qu'ils se sont fixés un cap à ne pas franchir. Ici ils ont décidé qu'ils étaient libres de montrer ce qu'ils voulaient, et du coup c'est très libre, et ça se sent. D'un autre côté, au bout d'un moment, ça lasse un peu, et personnellement je me serais passé de certains ébats.
- Certaines images de synthèses, notamment le sang, qui semblent être faite dans le simple but de bien ressembler à des images de synthèse. Cela donne parfois un petit côté bande dessinée ou cartoon qui peut être dérangeant. Un choix graphique intriguant.

L'avis de Milk :

Cette série est aisément critiquable parce qu'il est facile de la résumer comme étant un concentré de violence, entrecoupé de scènes de sexe afin de maintenir le télé-spectateur fidèle. C'est vrai, mais cette violence est totalement maitrisée, belle, et au service d'une histoire qui a un scénario irréprochable et qui est très bien interprétée. les scènes de sexe et de combat s’intègrent parfaitement à cet univers sombre et poussiéreux secoué par d'impitoyables manigances politiques et diplomatiques, ce qui fait que rien, ou presque rien n'est en trop, et que cette série est parfaitement dosée et très pertinente dans sa démarche. Bien évidement, si vous ne pouvez absolument pas supporter la violence, cette série n'est psa pour vous, mais dans tout le cas contraire, il se pourrait bien que vous l'appréciez autant que moi, parce que c'est bourrin sans être héroïque, violent sans être stupide, et que ça, ça fait du bien.

Voila voila, c'est fini pour aujourd'hui. J'ai bien conscience que la série que je nous ai présentée aujourd'hui n'est pas forcement celle qui risque de plaire au plus de monde. (Encore que, n'oubliez pas mesdames, il y a de nombreux jeunes et beaux gladiateurs en tenue de combat.) Mais j'essaierais de me rattraper la prochaine fois en vous présentant quelque chose de peut être plus "classique".


"COMMENT CA C'EST FINIIIIIIIII ?"

_________________
PNJs à votre service : Kyooki / Les Anciens / Lyse Stine / David Marxen / Jane Rosenberg / Denwa' / Anicia Helner / L'étranger

Personnages normaux : Jason Vallini


Dernière édition par Lord milk le Mar 15 Mai - 17:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kyooki.forumsactifs.net
PRDOX

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 05/01/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Milk et les séries   Mar 15 Mai - 12:06

C'est cool ce topic ! Moi qui suis toujours en train de mater des séries... :B
Bon bah que dire... Je suis une fille, mais moi qui kiffe la baston, si en plus ya des beaux gladiateurs, ça va le faire dis-moi ! ;) (bon peut-être pas tout de suite, j'ai pas mal d'autres trucs en cours, mébon..!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://escape-comic.blogspot.com/
Lord milk
Admin
avatar

Messages : 365
Date d'inscription : 02/05/2010

MessageSujet: Re: Milk et les séries   Mar 15 Mai - 16:19

Ah, je ne te connissais pas ce penchant prononcé pour la castagne, mais du coup, oui, ça va te plaire.

En plus, les beaux gladiateurs, ils sont pas tous complétement complétement hétéros. d:

_________________
PNJs à votre service : Kyooki / Les Anciens / Lyse Stine / David Marxen / Jane Rosenberg / Denwa' / Anicia Helner / L'étranger

Personnages normaux : Jason Vallini
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kyooki.forumsactifs.net
Jaaskel

avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 14/03/2012
Age : 24
Localisation : Puy-de-Dôme

MessageSujet: Re: Milk et les séries   Mar 15 Mai - 17:24

Lord milk a écrit:

En plus, les beaux gladiateurs, ils sont pas tous complétement complétement hétéros. d:


Et ça on sait que c'est pas pour te déplaire ;)



Moi j'ai essayé de la regardé en streaming, mais tous les liens sont morts comme trop souvent depuis la mort de Megaupload.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord milk
Admin
avatar

Messages : 365
Date d'inscription : 02/05/2010

MessageSujet: Re: Milk et les séries   Mar 15 Mai - 17:33

Ouais ouais ouais, j'disais ça pour notre amie Nej' ici présente et... Je vois même pas pourquoi j'me défends tiens, il y a trop de mauvaises foi ici.

Pour ce qui est du mode de visionnage, ça m'étonnerait que tu n'arrives pas à trouver ça sur Internet, d'autant plus si tu cherches en VF au lieu de VOSTFR. J'pourrais te filer Gods of the Arena si tu veux, mais j'ai regardé la première saison à la télé.

_________________
PNJs à votre service : Kyooki / Les Anciens / Lyse Stine / David Marxen / Jane Rosenberg / Denwa' / Anicia Helner / L'étranger

Personnages normaux : Jason Vallini
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kyooki.forumsactifs.net
Aether

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Milk et les séries   Mar 15 Mai - 19:08

Ahh ! Ca c'est de la vraie série de bonhomme ! Avec du sang, des tripes, de la testostérone qui dégouline et des bonnes femmes à poil ! Une série pour Milk quoi :P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord milk
Admin
avatar

Messages : 365
Date d'inscription : 02/05/2010

MessageSujet: Re: Milk et les séries   Mar 15 Mai - 19:15

J'aurais jamais du commencer par ça. C'est quoi cette réputation que j'me tape ?

_________________
PNJs à votre service : Kyooki / Les Anciens / Lyse Stine / David Marxen / Jane Rosenberg / Denwa' / Anicia Helner / L'étranger

Personnages normaux : Jason Vallini
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kyooki.forumsactifs.net
Teik

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 17/10/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Milk et les séries   Mar 15 Mai - 20:00

Ça m'a l'air sympa tout ça, mais arrête de me tenter, tu sais qu'on à le bac, tu le sais :p.
Une bonne critique pour une série qui ne me parait pas mauvaise non plus, ça me semble raisonnable =).

Je regarderai peut-être à l'occas', mais pas avant la fin des cours x).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord milk
Admin
avatar

Messages : 365
Date d'inscription : 02/05/2010

MessageSujet: Re: Milk et les séries   Dim 1 Juil - 16:00

Breaking Bad




Le trafic de drogue, un boulot d'homme.

Après un voyage initiatique au cœur de l'empire Romain, j'ai le plaisir de vous annoncer un retour vers un univers plus contemporain, j'ai nommé Breaking Bad. Cette série, qui traite de façon intéressante à la fois de la cellule familiale et du milieu du trafic de drogue, est une véritable réussite. Son scénario original et souvent loufoque nous fait sourire et parfois halluciner sans pour autant faire d'ombre à ce que l'histoire à de touchant, de percutant. C'est donc un mélange irréprochable.
Breaking Bad, c'est l'histoire de Walter White, un brillant chimiste qui s'est retrouvé professeur dans un lycée d'Albuquerque, près de la frontière mexicaine. En atteignant la cinquantaine, il apprends souffrir d'un cancer de poumon auquel il ne réchappera pas. Sa vision du monde et de sa vie en est alors bouleversée, et pour payer les études de ses enfants et rembourser ses dettes, il se rends compte qu'il faudrait à sa famille beaucoup plus d'argent qu'il n'en a. Il se lance donc dans le trafic de méthamphétamine avec l'aide d'un de ses anciens élève, Jesse Pinkman.
La série a été très bien reçue par les critiques et le public, il faut dire qu'elle commence fort. Le pilote, qui pour moi est très révélateur de la qualité d'une série, a une arrière goût de Very bad trip et on y découvre des personnages attachants, le tout filmé dans un style sans prétention qui s'adapte très bien à l'ambiance. Il n'y a plus qu'à se laisser guider pour une immersion mouvementée dans le milieu criminel aux côtés de nos deux compères qui chacun doivent faire face à leurs problèmes. Le crime entrainant le mensonge et le mensonge entrainant le crime, on se retrouve vite submergé, avec les personnages, par les proportions inattendues que prennent les événements, et c'est ce qui fait le charme de la série !


Mouahahahaha !


Cette série est actuellement composée de 4 saisons comportant relativement peu d'épisodes. (7 pour la première puis 13.) Ce format ainsi que la façon dont évolue l'histoire permet de ne pas s'éloigner de la trame principale qui progresse donc en permanence, ne nous laissant pas le temps de nous ennuyer. La saison 5 comportera 16 épisodes et sera la dernière saison, elle sera diffusée aux États-Unis dans deux semaines et est actuellement très attendue. C'est donc le moment idéal pour s'y mettre puisque lorsque vous en serez à la saison 5, elle sera très probablement disponible en téléch DVD à la FNAC.
Il est à noter que Walter White, le professeur de chimie, est joué par Bryan Cranston, qui joue également Hal dans la série "Malcolm" et que son jeu d'acteur ici est excellent. (Malgré le registre très différent des deux séries.) Aaron Paul fait également un Jesse Pinkman bien plus qu'acceptable, et la relation entre ses deux personnages est également un point fort de la série car elle aussi ne cesse d'évoluer.
Mais depuis tout à l'heure je ne cesse de vous faire l'éloge de série magnifique, décalée, et attachante, et vous, qui derrière votre écran n'avez pas envie de perdre de précieuse heures de votre existence sur une énième série, devez chercher désespérément entre mes lignes des raisons de ne pas la regarder. Ma foi je vais être poli et vous en donner quelques unes.
Premièrement, si je trouve que le scénario de la série tient la route et la distance, ce n'est pas forcement le cas de tout les personnages. Certains des personnages intégrés au cours de la série sont pour moi une déception et contribuent à un certain "essoufflement" de la série vers la saison 3. (Pas de quoi décourager le téléspectateur cependant puisque l’atmosphère si particulière de la série est toujours présente !)
Il faut également reconnaitre que certains passages de cette série sont tout de même très... "abstraits", voir un peu incompréhensibles, ce qui peut également être rebutant à certains moments. Cette particularité de la série peut, je pense, vous empêcher d'accrocher si vous êtes habitués à des séries plus "classiques", mais pour savoir cela il n'y a qu'une solution et je vous invite donc tous à vous jeter sur ce show très réussi !


Et oui. Pourquoi ?

Sur cette réflexion très pertinente de l'homme à la cagoule, je vous laisse, vous souhaite un bon visionnage, et espère vous retrouver bientôt pour une nouvelle série !

_________________
PNJs à votre service : Kyooki / Les Anciens / Lyse Stine / David Marxen / Jane Rosenberg / Denwa' / Anicia Helner / L'étranger

Personnages normaux : Jason Vallini


Dernière édition par Gefarlich le Lun 2 Juil - 10:24, édité 1 fois (Raison : "Une brillant chimiste", mais oui mon cher. /-))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kyooki.forumsactifs.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Milk et les séries   

Revenir en haut Aller en bas
 
Milk et les séries
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'alignement du CH en vue des séries éliminatoires!!
» Séries LNH
» Les séries LNH
» Séries avec marionnettes
» Bois son Milk-Shake(libreeeuh XD)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kyooki : La Ville-Mère :: Les coulisses de la ville... (3/3) :: Partage :: Articles-
Sauter vers: