Incarnation de la folie décadente, puissance abstraite aux envies meurtrières. Car la ville est tout et que tout est la ville. Venez découvrir une nouvelle forme de déicité malsaine et écrasante.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le topic des rêves

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lord milk
Admin
avatar

Messages : 364
Date d'inscription : 02/05/2010

MessageSujet: Le topic des rêves   Mer 21 Mar - 21:12

- Le Topic des Rêves -


Bonsoir bonsoir mes amis, et bienvenue dans le topic des rêves !

Je viens ce soir vous proposer un topic amusant dans lequel chacun pourra partager les rêves les plus insolites qu'il a fait récemment !

"Mais pourquoi partagerais-je une part aussi importante de mon intimité avec des inconnus ? Ça ne les regarde pas !" Me direz vous. Et vous aurez bien raison. Cependant, laissez moi tenter de vous convaincre !

- Premièrement, le rêve n'est (pour moi en tout cas), absolument pas un sujet tabou. Qu'ils soient tristes, amusants ou effrayants, ils ont tous pour point commun d'être insolites, uniques, et beaux. C'est un produit magnifique et pur de votre imagination, et il devrait être considéré comme tel.

- Deuxièmement, se souvenir de ses rêves est très bon pour la mémoire. De plus, c'est une expérience que vous aurez vécu personnellement, et qui aura provoquée chez vous beaucoup de sensations différentes, vous verrez donc que retranscrire le plus fidèlement à l'écrit un rêve, afin de faire ressortir les sentiments éprouvés, est un exercice à la fois difficile et intéressant.

- Troisièmement, on ne juge pas. On a tous fait des rêves étranges et décalés, (du moins je l’espère), et le but de ce topic n'est absolument pas de pointer les gens du doigt en disant. "Toi, t'as vraiment une case en moins !". (Enfin c'est absolument pas l'genre du forum, mais j'précise quand même, justement parce qu'il y a un genre de tabou autour des rêves et que c'est, à mon sens, très dommage.)

- Quatrièmement, ici nous parlons de partager l'essence du rêve, l'histoire qu'il transporte. Le côté vie privée que peut comporter un rêve ne nous regarde pas, n’hésitez pas à changer noms, dates, lieux, détails, et à ne pas nous raconter les rêves que vous ne voulez pas.

- Dernièrement, ça va être super drôle, je le sens ! Puis l'idée d'accumuler bon nombre de parcelles de nos esprits, de créations singulières et tellement particulière ne vous émoustille-t-elle pas ? Ce serait comme un patchwork de pensées embrumées !


Quoi ? Comment ça il faut que j'attaque pour montrer l'exemple ? Seems legit.

" J'étais dans une grand espace ouvert et très sombre, comme une immense pièce non éclairée et non meublée, même si c'était beaucoup trop grand pour être à l'intérieur. Je marchais avec deux filles qui discutaient entre elles et moi je suivais en regardant le paysage, sans participer à la conversation.
Puis une des deux filles s'est mise à parler du monde, et de la société. Elle disait des choses du genre "En ce moment dans le monde..." et "Le problème avec la société c'est que...", mais je n'entendais pas exactement ce qu'elle disait, à moins que je ne m'en souvienne simplement pas. Mais dans mon rêve, ce qu'elle disait était horriblement vrai, c'était même la seule et unique vérité, la vérité pure. Tout ce dont elle parlait était d'une extrême justesse, à un tel point que ça me faisait mal à la tête. Et plus elle disait La vérité, plus j'avais mal à la tête. A force je ne pouvais plus tenir debout et je suis tombé de douleur, puis j'ai fini par être prit de convulsions, et enfin par décoller du sol. "


Voila voila, se réveiller après ça c'est pas forcement la joie, mais d'habitude ils sont quand même moins stressants !

Allez allez, à votre tour ! J'me sentirais moins con !

_________________
PNJs à votre service : Kyooki / Les Anciens / Lyse Stine / David Marxen / Jane Rosenberg / Denwa' / Anicia Helner / L'étranger

Personnages normaux : Jason Vallini
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kyooki.forumsactifs.net
Jaaskel

avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 14/03/2012
Age : 23
Localisation : Puy-de-Dôme

MessageSujet: Re: Le topic des rêves   Mer 21 Mar - 22:36

Alors alors, c'est à mon tour. Je vais essayer de me souvenir de ceux que j'ai fait. J'en ai noté quelques un, mais je retrouve plus les textes.
Je sais que certaines choses sont totalement illogiques, mais c'est ce à quoi il faut s'attendre dans ce topic

Le seul que j'ai en tête là, ça se passait avec mon ex qui s'appelle Céline. :
"Céline était debout devant chez elle, et à la fois dans de l'herbe devant une grande forêt. Elle pleurait toutes les larmes de son corps et tenait dans ses mains une espèce de grand couteau de cuisine. Elle le pointait vers son ventre, il était déjà rentré de moitié quand je suis arrivé. J'ai enlevé le couteau. Elle n'était pas blessée. Ensuite elle est tombée dans l'herbe, et s'est mise a pleurer du sang, et a saigner du nez également. Puis du sang a commencé à sortir de sa bouche, et petit à petit du sang sortait également des ports de sa peau, elle a même fini par devenir entièrement du sang, une grande flaque pourpre ne cessant de grandir. Le sang arrivait de nul part, a tout recouvert, puis le niveau est monté, comme dans une salle fermée qu'on remplie d'eau. Je commençais a me noyer quand une main m'a attrapé et sorti de cet étrange océan sanguin. C'était Céline. On s'est assis sur la rive de la mer de sang, et elle s'est allongée dans l'herbe. Cette dernière a commencé à croître a une vitesse folle, devenant de véritables lianes. La végétation a ainsi attaché Céline au sol, elle semblait sereine comme si tout se passait très bien, et petit à petit elle s'est enfoncé dans le sol, aidé par l'herbe géante."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PRDOX

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 05/01/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Le topic des rêves   Jeu 22 Mar - 13:22

Personnellement j'adorerais vous raconter mes rêves, autant que j'aimerais m'en souvenir. Quand je me réveille, je me souviens de un rêve, pas plus, et par parcelles, par fragments, et ce pendant très peu de temps. Résultat, je ne me souviens d'aucun de mes rêves :/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://escape-comic.blogspot.com/
Lord milk
Admin
avatar

Messages : 364
Date d'inscription : 02/05/2010

MessageSujet: Re: Le topic des rêves   Jeu 22 Mar - 18:16

T'as pas du me raconter beaucoup de tes rêves Jaaskel, mais ils se passent souvent en forêt non ? Ça donne une ambiance très particulière.

Nej', beaucoup de gens sont dans ton cas, et je pense que j'oublie moi même au moins 80% de mes rêves. Au réveil on a de vagues fragments, et surtout des impressions. C'est à ce moment là qu'il faut forcer sur sa mémoire, ou tu vas très très vite perdre ces fragments. Après il y a des gens qui ont vraiment plus de mal que d'autres, mais je pense quand même que ça peut venir en se travaillant. Si tu as vraiment peur que ça parte dans la journée, tu peux les écrire (complétement ou simplement à l'aide de quelques notes), c'est comme un relais pour ta mémoire. d:

Ça dépends aussi du moment où tu te réveilles je pense, et quand tu te réveilles juste après un rêve, ou pendant, tu as de très fortes chances de t'en souvenir, surtout si c'est un rêve "important". J’espère pour toi que tu arriveras à quelque chose ! (:

_________________
PNJs à votre service : Kyooki / Les Anciens / Lyse Stine / David Marxen / Jane Rosenberg / Denwa' / Anicia Helner / L'étranger

Personnages normaux : Jason Vallini
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kyooki.forumsactifs.net
Jaaskel

avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 14/03/2012
Age : 23
Localisation : Puy-de-Dôme

MessageSujet: Re: Le topic des rêves   Jeu 22 Mar - 18:27

Milk : Non pas tant que ça. Mais c'est surtout qu'avec Céline on passait pas mal de temps à se balader dans la forêt, il y en a pleins vers chez elle. Donc normal que ça ressorte. Je m'en souviens tellement peu souvent que je peux pas te dire si "d'habitude" ils se passent dans des bois ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DaAce

avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Le topic des rêves   Mer 28 Mar - 1:01

Alors que je viens d'aspirer involontairement une céréale nesquik(Vous savez ces boules bien rondes de #!?§£) et de m'étouffer en recrachant du lait et des céréales sur mon clavier tout juste nettoyé, j'me suis dis que j'allais me coucher un peu plus tard en contribuant.
Depuis pas mal de temps j'essaye de faire des rêves lucides donc j'essaye de me rappeler de mes rêves et de les noter.

Un rêve assez vieux, mais dans le genre carrément zarb c'est tip top.

"Je baisse les yeux, et a mes yeux des champs verts s'étendent. En effet, je suis en train de voler au dessus d'une campagne. Je regarde au niveau de mes pieds, et je vois que de mes deux pieds sortent des arcs en ciel(un peu a la Nyan Cat vous voyez).
Alors que je commence a "prendre mon pied", une énorme comète s’abat sur moi et je m'écrase au sol. Quand je rouvre les yeux, je suis dans une espèce de garage glauque, attaché sur une chaise par les pieds et les poings. Un type est en face de moi, un Indien assez vieux, chauve, a l’exception de cheveux éparses sur le haut du crane. Il tient un sécateur et avance lentement vers moi. Arrivé a mon niveau, il essaye de me couper le pouce, mais au moment ou le sécateur se referme sur mon doigt, le mur derrière le type éclate et un super héros genre costume bleu fluo avec une ceinture jaune et un bandeau jaune débarque. Il capture le "méchant" avec un filet électrique et me détache. Mais a ce moment il enlève son costume et c'est en fait une copie de l'autre type. Il recommence l'opération mais là, tremblement de terre et l'homme s'effondre. Je cours vers le mur défoncé et devant mes yeux une armée de zombies sort de terre. A ce moment "la caméra" sort de moi et je me vois, avec la tenue de cyclope dans Xmen. A ce moment j'enlève mes lunettes et avec le rayon qui sort de mes yeux je décime cette armée.
Quand je me retourne, le garage n'est plus là, et une porte géante est ouverte. Au moment de passer cette porte, je me réveille."


Voilà ça ressemble au délire d'un fou mais bon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord milk
Admin
avatar

Messages : 364
Date d'inscription : 02/05/2010

MessageSujet: Re: Le topic des rêves   Mer 28 Mar - 13:26

Et beh, il s'en passe des trucs dans les tiens DaAce.

Allez, j'enchaine avec un étrange que j'ai fait cette nuit, parce que d'un côté il est drôle, et de l'autre très très beau. (Enfin ce que j'ai vu, était magnifique, ce que je vais vous raconter je ne sais pas.)

"J'étais dans la rue, avec deux amis, une espèce de vieille rue plutôt crade dans une zone industrielle. Il ne faisait pas encore tout à fait nuit, mais le ciel était sombre, plutôt nuageux. Je ne sais pas pourquoi, mais on avait envie de se battre, on était dehors pour ça. Deux autres types apparurent au coin d'une rue, ils voulaient se battre aussi, et ils commencèrent à nous attaquer. Chouette, il y allait enfin avoir de l'action ! L'un d'entre eux avait un couteau papillon et l'autre un nunchaku, moi j'avais un tonfa mais j'ai réalise que je n'avais pas al moindre idée de comment il fallait manier ce truc, de plus, il était un peu cassé, alors je l'ai jeté par terre en me disant que même si ils étaient armés, du trois contre deux, c'était faisable.
Sauf que mes deux amis sont restés plantés là, immobiles, leur visage n'exprimant pas la moindre émotion. Je n'eu pas le temps d'essayer de comprendre pourquoi ils ne réagissaient pas, il fallait me défendre, les salauds d'en face attaquaient extrêmement vite et je n'avais que le temps de parer avec mes avants bras. Les bouts de bois venaient s'écraser contre moi, mes bras, mes épaules... Et la lame venait frotter contre ma peau, la tirer, sans jamais parvenir à l'ouvrir. En tout j'ai du encaisser une centaine de coups avant qu'on arrête de se battre d'un commun accord, moi parce que je savais que je ne tiendrais pas longtemps et eux parce qu'ils ne comprenaient pas pourquoi la lame ne traversait pas ma peau. J'avais très mal aux bras. J'ai ramassé mon tonfa en me disant qu'avec ça j'aurais peut être eu une chance, puis je l'ai laissé à terre et je me suis retourné.
Sur le côté, une vieux bâtiment désaffecté, je devais entrer dedans parce que c'était la semaine où j'avais Math en fin de journée et que la salle se trouvait tout en haut.
A un moment j'ai du m'engager dans un tunnel, je le connaissais pour l'avoir déjà parcouru et je savais exactement combien de coudes il possédait. Il était à la fois filandreux et poussiéreux, un étrange mélange de racines et de mur de plâtre, il était si peu large qu'on se sentait en permanence comprimé en le traversant, et les coudes, qui formaient des angles droits, étaient les plus difficiles à passer car il fallait se contorsionner horriblement et que l'on sentait les coins du tunnel s'enfoncer dans ses côtés en le passant. Dernier coude, j'étais heureux de ne plus avoir à ramper. Lorsque je sortit du tunnel, j'étais au dernier étage, sur ma gauche, une impasse, et sur ma droite, assez loin, mon prof de math attendait ses élèves les bras croisés, appuyé contre une balustrade. D'autres gens sortaient un a un du tunnel derrière moi tandis que je m'avancais vers cette balustrade.

Elle était immense, au moins vingt ou trente mètres de large, et offrait une vue magnifique sur ce qui semblait être un gigantesque hall aux murs d'un blanc incroyablement pur. C'était comme surplomber un magnifique théâtre depuis le premier étage. Le sol était le plus impressionnant, il était recouvert d'une couche de glace à la surface irrégulière et dont les bleus marins et les blancs arctiques formaient des motifs naturels, je n'avais jamais vu quelque chose comme ça. On devinait que la couche de glace n'était pas bien profonde, et pourtant elle cachait à coup sûr milles choses merveilleuses. Je ne me souviens plus de ce qu'il s'est passé ensuite, mais il faisait jour, et j'étais sur le même balcon, avec les mêmes personnes, sauf que tout avait changé. Les murs blancs avaient disparu pour laisser place à un horizon splendide et la glace, elle avait fondu. A sa place il y avait une sorte de lac marécageux aux reflets bleus et verdâtres qui était arpenté par des créatures marines de la taille d'un homme qui nageaient si près de la surface qu'on pouvait les distinguer clairement. A gauche il y avait de grandes et belles montagnes, et à droite une sorte de rivage sur laquelle reposait deux modestes maisons. Soufflé, j'ai tout fait pour prendre en photo ce qui me fascinait le plus, la créature incroyable, mais je n'arrivais jamais à la centrer correctement car je devais viser l'endroit où elle allait aller quelques secondes plus tard pour prendre une photo, et que je n'y arrivais pas. Malgré tout, l’atmosphère était si particulière qu'il était impossible de rater totalement une photographie. C'est tout ce dont je me souviens."

_________________
PNJs à votre service : Kyooki / Les Anciens / Lyse Stine / David Marxen / Jane Rosenberg / Denwa' / Anicia Helner / L'étranger

Personnages normaux : Jason Vallini
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kyooki.forumsactifs.net
Jaaskel

avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 14/03/2012
Age : 23
Localisation : Puy-de-Dôme

MessageSujet: Re: Le topic des rêves   Sam 31 Mar - 20:27

Haha, j'ai fait un rêve cette nuit qui témoigne du traumatisme que peut causer ma prof de maths.

J'étais en cours de maths, mais dans une salle de physique, donc avec une chaise qui tourne sur elle même et un bureau en carrelage. Je m'étais assis tout au fond de la salle, au milieu, Lord Milk était à côté de moi en train d'écrire le cours, pendant que je me balançait sur ma chaise et que je rêvassais... Quand ma prof de maths s'est mise à me crier dessus :
"Retourne toi !"
Je me suis demandé si c'était bien à moi qu'elle s’adressait puisque j'étais face au tableau. Mais oui, elle a continué à me hurler dessus, jusqu'à ce que je me retourne. Le reste de la classe n'a pas bronché, à part Lord Milk qui a dit "You mad bro ?" avec une tête de troll. (ici si ne savez pas ce qu'est "une tête de troll")
Du coup j'étais dos au tableau, je me sentais très con, je regardait le mur en face de moi. Et là, je me suis mis a manger des chips, je sais pas d'où venait le paquet. Mais je le faisais super discrètement pour pas que la prof le vois, et quand Lord Milk se tournait vers moi, je lui mettais les doigts dans les yeux (oui oui, en entier) pour pas qu'il voit le paquet et me demande des chips. Après il continuait d'écrire son cours avec un air blasé.
Après j'ai eu comme une super envie de pisser (c'était sûrement du au fait que j'en était à ma 15ème heure de sommeil), donc je cherchais sous les tables de tout le monde s'il y avait pas des toilettes. Je faisais très discrètement encore une fois, accroupi comme quand on active le mode discrétion dans Skyrim.
Ensuite je me suis cogné le doigt de pieds sur une chips par terre, mais ça faisait aussi mal que si ça avait été un coin de meuble.



Ensuite je me suis éveillé réveillé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord milk
Admin
avatar

Messages : 364
Date d'inscription : 02/05/2010

MessageSujet: Re: Le topic des rêves   Mar 8 Mai - 14:26

La maladie aidant, mon esprit embrumé a été productif cette nuit. Étrange, mais productif. Je ne me souviens pas de tous, mais voici le plus significatif. Ceux qui me connaissent comprendront en quoi ma nuit a été horrible.

"J'étais au lycée, au même endroit où je retrouve toujours mes amis, et comme d'habitude nous étions en train de discuter de choses et d'autres dont je ne me souviens pas en détail, lorsque soudain, quelque chose attire mon attention. Mon cousin se trouve à quelques pas et me fait coucou de la main, il est habillé d'une grosse boite à emporter de chez Quick d'épais bouts de tissu qui pendent et lui donnent une allure d'homme sandwich. Surpris de le voir ici, je m'excuse auprès de mes amis et vais le voir. Je crois alors comprendre qu'il est ici parce que je l'avais prévenu sur Facebook que quelque chose de dangereux allait lui arriver, et il avait donc, semble-t-il, décidé de me rendre visite pour m'en remercier.
Je lui demande alors ce qu'il fait habillé ainsi et il me réponds naturellement. "Et bien je suis déguisé en église, ça ne se voit pas ?" Je lui réponds que non et il commence alors à trifouiller son déguisement. Je l'aide à replacer correctement la grosse bande de tissu qui pend, et celle ci vient effectivement se placer devant la boite de Quick et forme, très approximativement, un genre d'église dont sa tête, ses bras et ses jambes sortent. Il semble satisfait, et moi je trouve son déguisement assez moche et peu ressemblant. Il m'explique ensuite avant de partir, qu'il va rester déguisé en église pendant deux mois et que c'est pour son école. Sur ce, je le laisse s'éloigner, incroyablement joyeux pour un mec déguisé en église pour encore deux mois, et je retourne après de mes amis avec des yeux écarquillés, en me demandant ce qu'il venait de m'arriver."

_________________
PNJs à votre service : Kyooki / Les Anciens / Lyse Stine / David Marxen / Jane Rosenberg / Denwa' / Anicia Helner / L'étranger

Personnages normaux : Jason Vallini
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kyooki.forumsactifs.net
Gefarlich

avatar

Messages : 81
Date d'inscription : 02/05/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Le topic des rêves   Mer 4 Juil - 13:59

Plus on essaye de se souvenir en notant les rêves que l'on fait, et mieux on s'en souvient. C'est la seule maxime à avoir en tête lorsque l'on se plonge dans ce genre de choses. Cela fait très plaisir de voir une dreamdatabase (Il faut un copyright à cette expression toute moche et dénuée de sens. :')), dommage qu'elle ne soit pas plus remplie de messages plus courts mais de rêves plus quotidiens. Souvent il reste seulement des impressions, une phrase, ou une idée de ce qui s'est passée la nuit. C'est ce genre de choses qui a l'habitude déplaisante de paraître tacitement admis avant qu'on y repense honnêtement.

Il y a deux nuits, j'ai rêvé tout bêtement, d'un immonde sentiment de frustration qui s'exprimait via un échec à un concours aux épreuves de maths, physique, et anglais. En d'autres termes : à l'informatique près, les plus importantes.

Pfiou. Malheureusement plus le temps de tenir à jour un carnet de rêves, et d'accéder volontairement à des rêves lucides. Ce sont des expériences très plaisantes, extrêmement intrigantes, mais rigolotes à souhait. Si jamais vous en faites, des rêves où vous êtes conscients de rêver, il serait d'autant plus sympathiques de les partager ici, même si du coup, on passe encore un cran de l'intimité.

A l'occasion, j'vous raconterai combien mon sub-conscient me hait. :-°


Dernière édition par Gefarlich le Mar 10 Juil - 10:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gefarlich

avatar

Messages : 81
Date d'inscription : 02/05/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Le topic des rêves   Mar 10 Juil - 10:40

Double-postons ! /o/

Je suis dans une grande étendue d'un liquide un peu plus épais que l'eau mais qui en était. C'est vaguement bleu, et il y en a a perte de vue. Il y a d'autres personnes, dont l'identité réelle m'est inconnue mais qui ne sont pas des étrangers pour moi dans ce rêve. Le ciel est nuageux, blanchâtre. Il y a deux phases. Pendant la première, de la lave arrive, avec un peu la texture visuelle de la pâte à modeler, mais qui coulerait. On la modèle de sorte d'avoir une petite plateforme bombée au milieu. Une rampe, tout en béton, très lisse, sur laquelle la plateforme est posée, apparaît et a l'apparence d'une route qui monte très haut avant de redescendre longtemps après. C'est un peu plus creusé au centre. Une force naturelle nous fait monter. Et c'est tout ce dont j'me souviens. Là débute la deuxième phase : même jeu que précédemment sauf que la lave nous arrive à l'horizontale et que c'est avec un crochet qui n'existe pas que je l'étire pour former une plateforme plus grande et rectangulaire. On est de nouveau sur la rampe, et cette fois c'est une force artificielle qui nous fait monter.

Rien de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le topic des rêves   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le topic des rêves
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Sim's Topic
» Topic bouffe : à vos gamelles !
» Arrivée à la demeurre Tohsaka (Topic Hentaï)
» [Inutile] Topic des hommes mariés ou en couple
» (Topic débile) Couples entre filles de 3-A...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kyooki : La Ville-Mère :: Les coulisses de la ville... (3/3) :: Partage :: Discussions-
Sauter vers: